Romain
Gneouchev

Metteur en scène
et comédien

Après un très court passage à l’académie des arts du cirque de Moscou (ГУЦЭИ) à 15 ans, il passe deux ans au Laboratoire de Formation au Théâtre Physique dirigé par Maxime Franzetti où il travaille avec Jean-Pierre Garnier, Lorraine de Sagazan, Frédéric Jessua, Thomas Bouvet, Ricci/ Forte, Alexandre Zeff et d’autres pédagogues, en fin de cursus il y met en scène un texte qu’il écrit, Sur l’immobilité du retour de l’homme.

À l’issu des ces deux années de formation initiale il intègre l’école du Théâtre National de Strasbourg, il s’y forme en tant qu’interprète auprès de Stanislas Nordey, Lazare, Rachid Ouramdane, Pascal Rambert, Christine Letailleur, Jean-Pierre Vincent, Françoise Bloch, Bruno Meyssat, Marc Proulx, Loïc Touzé, Rémy Barché, Jean Massé ainsi que d’autres praticien.ne.s et théoricien.ne.s du théâtre. Il effectue un stage de mise en scène à l’Aria, et dirige une création aux 20e Rencontres internationales de théâtre en Corse.

En 2019, il crée sa compagnie, Fugue 31, avec laquelle il mène de nombreux ateliers en milieu scolaire ainsi que dans des universités. En tant qu’acteur il joue pour des metteurs en scène comme Pascal Rambert, Lazare, Daphné Biiga-Nwanak et Baudouin Woehl, Jean Massé ou encore Olivier Letellier. En 2020 (reporté en 2021), il crée Dédale d’un soupeur, c’est sa première collaboration avec Rémy Bouchinet, auteur associé à Fugue 31. En 2022, au Théâtre de la Cité Internationale, dans le cadre du Festival JT22, il crée sa deuxième mise en scène, Chute(s), un dernier souvenir sonore.

Côté TU 

Saison 20-21
Portraits, biographies, mémoire · Fév-Mars  
Saison 21-22

Un théâtre de l'intime · Mars  
Saison 22-23
Un théâtre de l'intime
 · Oct